Comment devenir wedding-planner en 2021 ?

Comment devenir wedding-planner en 2021 ?
comment devenir wedding-planner
©Dan Petrovic

Comment devenir wedding-planner en 2021, en 2022 ? Je vous souhaite la bienvenue dans cet article, car j’ai tout à vous dire sur cette question.

Du types d’informations à collecter et auprès de qui (#I), au temps de la réflexion (#II) et à la mise à plat des besoins d’investissements à prévoir (#III), je vais vous expliquer le besoin impérieux de prendre le temps de vous former  (#IV), quand se lancer (#V) et pourquoi apprendre à durer est capital (#VI). 

Bonne lecture !

I. On s’informe sur le métier de wedding-planner

Il est fréquent (et naturel, je vous rassure) que la première idée qui vous vienne à l’esprit lorsque vous commencer à réfléchir à comment devenir wedding-planner soit celle de contacter des wedding-planners déjà installées.
Vous aimez poser plein de questions. Et bravo, c’est déjà un pas vers la réussite. 

 

Voici le type de questionnements que vous devez vous poser :

  • les questions sur le métier de wedding-planner.
  • les questions sur les carrières des wedding-planners, en agences spécialisées, en emploi salarié, ou encore en étant entrepreneur. C’est ce dernier point qui représente l’écrasante majorité des carrières.
  • les questions sur les wedding-planners qui réussissent le mieux,
  • les questions sur l’intérêt des professionnels du mariage de sa zone de chalandise future pour le travail en collaboration avec une wedding-planner.
  • on épluche les magazines / blogs où les couples s’expriment sur leur mariage. On les contacte, et on leur demande si ils peuvent dire pourquoi  / comment ils ont choisi leur wp || pourquoi ils n’ont pas choisi de se faire accompagner par un.e wedding-planner.
Comment devenir wedding-planner sans s’informer n’est-ce pas ?
Vous avez désormais des pistes variées et différentes que celles de ne contacter que des wedding-planners. Vous  avez ainsi une vision large de ce que à quoi vous aller devoir vous frotter une fois devenu.e wedding-planner. Tant du point de vue des professionnels du mariage, que des wedding-planners elles-mêmes, que des couples qui se sont mariés.

II. Peser les "pour" et les "contre" du métier de wedding-planner

Être wedding-planner , c’est un métier à la fois solitaire (dans la gestion de son entreprise, de sa relation avec les clients, de ses choix stratégiques) et en même c’est en équipe que l’on construit un projet de mariage. Il ne peut en être autrement. Avec une équipe en interne (pour certaines agences de wedding-planners) et surtout avec des équipes transversales dont les métiers sont aussi différents que nécessaires.
 
Être wedding-planner c’est aussi travailler toute l’année, en journée, en soirée, en week-end, sans vacances estivales (ou alors de très court breaks entre deux mariages) : est-ce que cela va convenir  à votre conjoint, à votre entourage ?
 
Être wedding-planner c’est être dans la discrétion , y compris dans la réception des éloges quand tout va bien, et être sous les feux de courroux des clients lorsque il y a eu un désaccord, un imprévu qui a perturbé considérablement le mariage, même si vous avez su le gérer avec ce qu’il vous a été donné de pourvoir faire / solutionner.
 
Être wedding-planner, chef d’entreprise c’est savoir prendre des décisions, rapidement, posément et avec passion.  
 
Comment devenir wedding-planner sans envisager tous les tenants, tous les aboutissants de ce métier si complexe et passionnant à la fois?

III. Faire le point sur les capacités d'investissement financiers et personnels pour se lancer en tant que wedding-planner

Le marché du mariage en France est à maturité. Cela signifie qu’aujourd’hui l’offre est forte, la demande tout autant. Et le marché des wedding-planners n’échappent pas à la règle.
Il y a beaucoup de wedding-planners aujourd’hui sur le marché. Et c’est une excellente chose : les clients sont là aussi.
 
Et en 2021, 2022, plus que jamais, votre capacité à investir va oser dans votre ascension.
 
Il est des investissements qui sont financiers :
  • pour vos besoins d’installation / création d’entreprise.
  • pour vos besoins de communication.
  • pour vos besoins de formation.
  • pour vos besoins en outils stratégiques.
 
Et il est des investissements qui sont personnels :
  • pour vos besoins de développement professionnel.
  • pour vos besoins de développement personnel.
  • pour votre temps de disponibilité.
  • pour nourrir votre motivation.
 
Comment devenir wedding-planner aujourd’hui ? En prévoyant et en organisant ses capacités d’investissements, tant sur le plan personnel que sur le plan financier.

IV. Se former pour devenir un.e wedding-planner performant.e

Le nerf de la guerre.
 
Il est un besoin impérieux de vous former. Et même si rien n’est obligatoire à ce jour en France (malheureusement, je l’avoue !), je peux voir la différence de viabilité entre les wedding-planners qui se sont formé.es avant de se lancer et celles et ceux qui se sont lancé.es avec pour seules armes la passion et la motivation. Ce qui n’est déjà pas si mal, mais comme dans tout métier structuré : cela ne suffit pas.
 
Toutes les formations que vous pourrez faire vous seront bénéfiques.
 
L’offre est très vaste et peu régulée (à mon grand désespoir, je l’avoue là aussi ^^), alors voici quelques pistes pour bien choisir sa formation.
  • vérificatin des contenus : en adéquation avec la réalité du marché et de l’enquête que vous aurez menée (voir point #I)
  • vérifications et enquêtes sur les formateurs. Sont-ils formés pour être formateurs pour adultes ? Sont-ils encore en activité de wedding-planner ? Autant d’infoormations à vérifier en recoupant les infos. Je sais : wow.. quel travail d’enquête n’est-ce-pas ?
  • Ne jamais choisir une formation pour sa localisation facile.
  • Ne jamais choisir une formation pour son prix, et seulement son prix.
Comment devenir wedding-planner ? En vous formant, vous l’aurez saisi je crois ^^

V. Se lancer en tant que wedding-planner

Le point excitant par essence. Comment devenir wedding-planner ? Et bien en se lançant, évidemment !
Lancez-vous ! Enquêtez.. questionnez .. recoupez les infos.. faites preuve de discernement… évaluer, investissez…  formez-vous et ….foncez !  

VI. Apprendre à faire durer sa carrière de wedding-planner

Dernier point important à mes yeux : certainement le point qui n’est que trop peu à l’esprit lorsque l’on se demande comment devenir wedding-planner.
Vous avez décidé de vous lancer : Bravo !! Vous commencez par choisir votre formation, vous avez pesé le pour et le contre sur ce métier vivant, passionnant et épanouissant…
 
Ayez toujours en tête, aujourd’hui, après-demain et dans 5 ans : faites vos choix avec un souci de cohérence pour durer, toujours et encore. Bâtissez votre carrière de wedding-planner dans une optique de longévité : et vous ferez toujours les meilleurs choix.
 
Comment devenir wedding-planner : à vous de jouer désormais !
J’espère de tout coeur vous voir réussir dans votre projet, et si l’une de nos formations présentes ici sur notre plateforme peut y contribuer, alors foncez ! Et surtout, surtout… donnez-moi de vos nouvelles.
 

Et pour aller + loin

Liens vers articles issus de réussirdanslemariage.com

Lien vers la formation dédiée aux bases du métier

À propos de l'auteur

©Valery Villard Photography

Muriel Saldalamacchia

Auteure publiée, International Wedding-Planner & Conférencière

Muriel Saldalamacchia a été nommée « Industry Leader » à de nombreuses reprises à l’occasion de conférences et congrès internationaux dédiés à l’industrie du mariage auxquels elle a participé en tant que conférencière. 

Dans l’industrie du mariage depuis 2008, Muriel est wedding-planner spécialisée dans les mariages de Destination et vis avec son mari et leurs enfants entre France et Italie. Au travers de ses conférences internationales, de son académie dédiée aux wedding-planners en activité et ce site de conseils, elle aide les entrepreneurs à vivre sereinement de leur passion en les faisant grandir, sur les voies de la passion, du travail, et de l’éthique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *